La recette d’un jardin partagé marseillais à goûter : le Jardin des Aures

Amener une poignet d’habitants enthousiastes des quartiers du 15e arrondissement de Marseille. Ajouter un pasteur solidaire.
> Préparer une surface extérieure de 2 000 m2 disponibles.
> Aromatiser le terrain avec une dose de motivation à vivre ensemble.
> Jeter une pincée de passionnés de la cuisine gourmande.
> Partager les terres agricoles en plusieurs parcelles destinées aux curieux du jardin. Et façonner un espace pour les ateliers pédagogiques.
> Répartir la production de fruits et légumes, et ôter les mauvaises herbes et cailloux envahissants.
> Badigeonner les jardiniers avec des astuces d’expert en jardinage.
> Infuser l’ensemble avec une aire de compostage.
> Pendant ce temps, mixer des réseaux d’initiateurs à l’éducation au développement durable.
> Incorporer une mixité sociale riche de savoirs faire.
> Protéger les usagers avec un haut vent naturel construit par Appel d’Aire, pour les temps de formation autour d’un thé glacé ou d’un café chaud.
> Poursuivre l’aménagement artistique blanchi au préalable dans un environnement métallique avec la compagnie Sud Side.
> Puis décortiquer des bouts de terre pour y placer des cultures en butte.
> Émulsionner une vingtaine d’enfants de 4 à 10 ans, de l’espace éducatif Bricabracs, pour bâtir une hutte en torchis.
> Décorer l’étendue avec des néfliers, un citronnier et du laurier sauce.
> Parfumer avec des plantes aromatiques de la Provence, comme la lavande, le thym et le romarin. Et faire fleurir dans un climat de confiance et de sérénité.
> Casser la rupture de l’isolement et nouer des liens humains par la culture d’un jardin, avec des travaux collectifs et des temps de détente et d’échange.
> Couvrir l’ensemble avec une démarche d’insertion sociale et des activités de bien-être. 
Saisir le tout avec des actions de bienveillance favorisant le partage, la rencontre et l’épanouissement de nos poumons et de nos cœurs.
> Sortir de l’espace cultivé pour proposer des ateliers de sensibilisation au zéro gaspillage, à l’écologie et aux notions de jardinage naturel.
> Servir avec professionnalisme les personnes qui veulent connaître les méthodes pour vivre dans un environnement sain.
> Tenir au chaud un lieu de rencontre, de formation, de culture et de création.

Publicités